Recherche juridique

Recherche juridique
sources
Décisions
Chroniques
Normes
Mots-Clés
Afin d'affiner votre recherche, vous pouvez :

Vous pouvez rechercher par mots clés (contenus dans le titre et le contenu de l'article) toutes les décisions, chroniques, normes et commentaires présents sur le site. Par défaut, les articles trouvés contiennent au moins un des mots clés

Afin d'affiner votre recherche, vous pouvez :

  • ajouter un + entre deux mots-clés (sans espace avant le deuxième mot) pour que tous les articles trouvés contiennent les deux mots.
Exemple : faute +dolosive. Tous les articles trouvés contiendront ces 2 mots.
  • ajouter un - avant le deuxième mot clé (sans espace avant le deuxième mot) ce qui exclura les articles le comportant.
Exemple : faute -dolosive.  Tous les articles contiendront le mot "faute" sans contenir le mot "dolosive".
  • encadrer votre recherche de guillemets (") pour rechercher une expression exacte.
    Exemple : "faute dolosive". Tous les articles contenant cette expression apparaîtront.
Glossaire

L'Essentiel avant l'actualité plus immédiate...


En application de l’article L. 113-8 du code des assurances, la réticence et/ou la fausse déclaration intentionnelle du risque par l’assuré, à son assureur, est sanctionnée par la nullité du contrat d’assurance lorsque cette fausse déclaration a, soit modifié l’objet du risque, soit diminué l’opinion du risque pour l’assureur, peu important que le risque omis ou dénaturé par l'assuré a été sans influence sur le sinistre.

Par ailleurs, selon la jurisprudence, le versement d’une indemnité ne prive pas l’assureur de la faculté de se prévaloir de l’article L. 113-8 du code des assurances, à la condition toutefois que la demande de nullité du contrat soit soulevée par voie d’exception dans le délai de prescription biennale, nonobstant l’exécution du contrat d’assurance (Cass. 2ème civ., 19 octobre 2006, n° 05-17599, Bull. n° 276).

1 résultat(s) trouvé(s)

Il n'y a de fausse déclaration intentionnelle que dans le cadre de réponses précises posées par l'assureur (Chambre mixte, 7 février 2014)

décision 7 févr. 2014   |   Chambre mixte   |   Laurent Karila
Extrait : "Statuant sur le pourvoi formé par le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages, agissant par son représentant légal, dont le siège est 64 rue Defrance, 94300 Vincennes,contre l'arrêt rendu le 21 juin 2012 par la cour d'appel d'Aix-en-Provence (7e chambre B), dans le litige l'opposant :1°/ à M. Alain X..., domicilié ..., 06400 Cannes,2°/ à la société Aviva assurances, prise en la personne
"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."